Vie des écoles

L’ESTP ouvre un master en génie civil nucléaire

Mots clés : Enseignement supérieur - Travaux publics

L’École spéciale des travaux -publics (ESTP) accueillera, dès la rentrée de septembre 2015, la première promotion d’un master en génie civil nucléaire. Dans les années à venir, ce domaine va en effet devoir relever des défis de taille en matière de construction : conception de centrales de nouvelle génération, maintenance et démantèlement des bâtiments existants dans le respect des exigences du développement -durable…

Ce nouveau cursus doit ainsi permettre aux futurs diplômés de maîtriser les référentiels de conception et de construction du génie civil appliqués au contexte du nucléaire. Ce master, réalisé en partenariat avec des industriels et des entreprises (EDF, Areva, Egis Industries, Razel-Bec…), s’adresse aux titulaires d’une licence en génie civil ou dans d’autres domaines de l’ingénierie, en physique, en mathématiques ou en mécanique. Il offre notamment des débouchés dans le secteur de l’industrie nucléaire et dans le génie civil (bureaux d’études, entreprises de construction, bureaux de contrôle…) Les cours auront lieu à Cachan (Essonne). Les étudiants peuvent présenter leur candidature sur Internet (www.estp.fr). La date de limite de dépôt du dossier pour la deuxième session d’inscription est fixée au 15 mai 2015.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X