Régions Grenoble

L’Esplanade change le visage de l’entrée de ville

Le projet de l’Esplanade entre dans sa dernière ligne droite.

La première version du plan-guide a été présentée le 19 juin dernier par l’agence d’architecture et d’urbanisme HDZ, mandataire du groupement en charge de concevoir l’aménagement de ce quartier, pour le compte de la Ville de Grenoble (Isère). Ce plan d’aménagement « affiné » prend en compte les huit invariants établis au départ par la municipalité, les conclusions des précédentes phases de coconstruction ainsi que la validation de certaines composantes d’aménagement par les élus municipaux à chaque étape du projet.

Aménagement de plusieurs parcs urbains. L’entrée de ville sera décalée au nord du site. Celle-ci est actuellement positionnée au niveau de la Porte de France. A cet endroit, une première séparation des flux s’effectuera entre la RN481 et la route de Lyon. Pour matérialiser l’entrée en ville, la RN481, principal accès de Grenoble en venant de Lyon, sera transformée en boulevard urbain. Concernant le plan de circulation, « le principe est de maintenir la plupart des flux, sans les faire passer dans le quartier », précise Baptiste Hernandez, directeur de l’agence HDZ. Le programme offre une large place à la nature et au paysage, avec l’aménagement de plusieurs parcs urbains, sur une superficie totale de 7 hectares. Les concepteurs proposent en effet de créer un parc au nord en lien avec la Casamaures, de requalifier la Grande Esplanade en un espace public paysager (« le quai de l’Esplanade »), d’aménager une place publique pacifiée au niveau de la Porte de France, ainsi qu’un parc linéaire de 3,1 hectares, en pente douce entre la RN481 et l’Isère, propice aux promenades.

Les réflexions sur la qualité des 917 futurs logements et l’implantation des 3 290 m2 de nouvelles surfaces commerciales se poursuivent. Le nombre de stationnements sera calibré en fonction des besoins des riverains, des actifs et des clients des commerces. La troisième et dernière phase de coconstruction s’achèvera en octobre 2017. Elle vise à recueillir l’avis des habitants sur des variantes d’aménagement précises. Le plan-guide final sera élaboré à l’automne et validé en décembre 2017 en conseil municipal.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X