Régions Hauts-de-France

L’ESH absorbe l’OPH pour devenir la SIGH

Presque 7 000 logements ajoutés en une seule fois. C’est le pari réalisé par la SA du Hainaut, qui a fusionné à la fin mars avec l’office municipal HLM Val’ Hainaut Habitat. Les deux entités forment la Société immobilière du Grand Hainaut (SIGH). Cette nouvelle entreprise sociale de l’habitat (ESH) se classe au douzième rang français, avec environ 32 000 logements gérés dans la région.

Une décision politique. « C’est assez avant-gardiste, pour une ESH, de fusionner avec un office public de l’habitat (OPH). Cette décision est politique, puisque c’est la Ville de Valenciennes qui a cédé son office. La fusion n’a cependant pas été aisée, car juridiquement c’est impossible en l’état. Il a fallu que l’OPH vende son patrimoine, puis que l’Etat fasse paraître un décret interministériel de dissolution de l’OPH. Les salariés ont alors pu être transférés vers l’ESH en même temps que le parc », détaille Frédéric Lavergne, président du directoire de la SIGH.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X