Régions Valenciennes

L’échangeur donne du relief au contournement nord

Mots clés : Béton - Matériel - Equipement de chantier

75 000 m 2 Surfaces passives dans les Hauts-de-France, première région en nombre de bâtiments certifiés passifs.

CD2E

+ 6 % Augmentation de la production de béton prêt à l’emploi en Normandie au premier semestre 2017 sur un an.

Unicem

+ 1,75 °C à Lille depuis 1955 : la hausse des tempé ratures est plus élevée dans les Hauts-de-France qu’à l’échelle de la planète.

C ‘est le gros morceau du plus important projet routier du département du Nord du mandat. Lancé en juillet, l’échangeur « dénivelé » de Saint-Saulve absorbera à lui seul près de 15 % des 77,3 M€ nécessaires à la réalisation du contournement nord de Valenciennes (5,2 km de voie nouvelle). Il faut dire que ce rond-point sur deux niveaux, constitué de quatre ponts et de murs de soutènement, cumule les difficultés.

500 inclusions rigides. En premier lieu, le chantier prévu pour durer jusqu’en juin 2019 doit être réalisé sans couper la circulation, ou presque, ce qui implique d’adapter le rythme des travaux au trafic avec un calendrier serré. Environ 20 000 véhicules circulent chaque jour sur les RD 935 et RD 75, que le giratoire reliera au contournement nord. « Le phasage est extrêmement important ! Il ne faut pas gêner l’accès à la zone commerciale et une voie...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5946 du 27/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X