Dossier

L’assainissement autonome, par installation traditionnelle ou agréée

Mots clés : Qualité de l'eau, de l'air et du sol

L’assainissement non collectif concerne environ 5 millions d’habitations en France, soit 15 à 20 % de la population. Relevant de filières traditionnelles ou agréées, il se décline en quatre grandes technologies.

Considéré autrefois comme une solution d’attente au raccordement au tout-à-l’égout, l’assainissement non collectif (ANC) est désormais reconnu comme une procédé pérenne et performant.

Afin toutefois d’éviter les nuisances environnementales ou sanitaires, toutes les installations doivent être correctement dimensionnées, conçues et entretenues, ainsi que régulièrement contrôlées par le...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5869 du 20/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X