Edito Coup de griffe

L’art (délicat) de la flagellation

Les Français sont odieux avec les touristes. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le dernier rapport du Conseil de promotion du tourisme. Que l’étranger obligé de se frotter à la mauvaise humeur des serveurs parisiens n’y voie rien de personnel : le Frenchy est odieux avec les autres, comme il l’est avec lui-même.
Le frog est naturellement grincheux, parce qu’il s’appesantit toujours sur ce qui ne marche pas, sans octroyer un regard à ce qui fonctionne. Le Français se flagelle. Et quand le fouet prend la forme d’un rapport de l’Inspection générale des finances proposant des coupes budgétaires dans la politique du logement, les professionnels au moral plombé par la crise encaissent difficilement le coup. Depuis janvier, ils attendent la gifle de Bercy. Qu’annoncera le ministère ? La fin de l’APL accession ? Une énième coupe des aides à la pierre pour les bailleurs sociaux ? Une refonte du jeune dispositif Pinel ? Personne n’en sait rien, mais tout le monde écoute « radio moquette » et ses mauvaises (souvent fausses) nouvelles.
Changeons notre fusil d’épaule et appliquons les conseils prodigués par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères : soyons plus sympas. En 2013, 40,8 milliards d’euros d’aides au logement ont été débloqués selon les Comptes du logement. En retour, l’Etat et les collectivités ont perçu 63 milliards au titre des prélèvements fiscaux sur le logement. « Ce chiffre ne prend pas en compte la mise en location, imposée au titre de l’impôt sur le revenu », précise François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers. Au total, le secteur du logement a rapporté (au moins) 22,2 milliards à l’Etat en 2013. Alors, bien sûr, les professionnels de la construction doivent participer à l’effort collectif de réduction des dépenses… mais en aucun cas ils ne méritent le fouet !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X