[TO] Règles techniques Canicules

L’arrosage des chaussées urbaines lutte contre le stress thermique

Mots clés : Chaussée

Zone urbaine dense, la Ville de Paris devra faire face, d’ici à la fin du siècle, à une augmentation des températures moyennes quotidiennes de 2 à 4 °C et du nombre d’épisodes caniculaires. Pour combattre cette vulnérabilité à la chaleur, des solutions de rafraîchissement par arrosage de chaussée – avec de l’eau non-potable – ont été testées dans la capitale : par laveuse, rue du Louvre, et par tuyau d’arrosage raccordé à une bouche de lavage (prise d’eau située sur la voirie), rue Lesage (XXe). « Le principe de ces dispositifs de thermorégulation repose sur le phénomène d’évaporation de l’eau qui absorbe la chaleur du sol et réduit, ainsi, l’effet d’îlot de chaleur urbain », explique Martin Hendel, ingénieur-doctorant au service technique de l’eau et de l’assainissement à la mairie de Paris. Avant de préciser : « Ces solutions bioclimatiques, relativement basiques, ne doivent pas pour autant faire oublier d’autres paramètres comme les propriétés radiatives de certaines surfaces et l’apport des espaces verts. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X