Régions Maine-et-Loire

L’Archipep’s, un bâtiment qui cartonne

C’est à Ecouflant que l’Archipep’s sort de terre. Conçu par l’angevin CheD Architectes pour accueillir le siège de l’agence de paysage et d’urbanisme Vu d’ici, il repousse les codes de la construction traditionnelle. Avec son remplissage en carton sur une ossature bois, il est le premier bâtiment tertiaire en France à faire appel à l’isolant porteur alvéolaire cellulosé (Ipac).

Blocs étanches et résistants. Composé de 95 % de matières recyclées, ce matériau est proposé par le constructeur Terra Nova, basé à Guérande (Loire-Atlantique). Il se présente sous la forme de blocs formés de plaques de carton cellulose triple cannelure d’une épaisseur de 13,6 mm encollées entre elles. Entourés d’une membrane Akilux en polyester qui garantit l’étanchéité à l’eau et à l’air, les blocs de 15 cm d’épaisseur s’insèrent dans l’ossature bois. Très résistants, ces panneaux de carton offrent en outre une isolation thermique et phonique très performante.

« Avec ces nouveaux bureaux, notre siège sera enfin en adéquation avec nos préconisations sur les chantiers », se réjouit Aurélien Adam, cogérant de Vu d’ici. Et le paysagiste d’insister sur les performances énergétiques du bâtiment, « qui iront au-delà des obligations de la RT 2020 » pour un coût de construction de seulement 1 000 euros du mètre carré.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X