Régions Var

L’aqueduc de Saint-Bachi s’offre un lifting complet

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Centre commercial - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Magasin - Ouvrage d'art

58,2 Mds € Valeur des 195 562 m2 de logements, 360 000 m2 de bureaux et entrepôts et 6 300 commerces de Nice.

Source : Fnaim.

+ 9,94 % de logements financés pour le groupe Logement français en Paca en 2016, soit 1 210 logements.

Source : Logement français.

78 M€ de recettes attendues en 2017 grâce à la cession de foncier par l’Etablissement public foncier de Paca.

Source :EPF Paca.

Depuis la fin mars, les équipes de Bouygues TP rénovent l’aqueduc de Saint-Bachi, à Rians (Var). Construit en 1968 pour alimenter en eau Aix-en-Provence, une partie de Marseille, le com-plexe industriel de la vallée de l’Arc ainsi que le périmètre de l’étang de Berre, l’ouvrage est unique en son genre. Compte tenu notamment des dimensions de la brèche à franchir (130 m de large, 50 m de haut), il était impossible de le poser sur une pile intermédiaire. Il est ainsi constitué d’une canalisation en acier suspendue de 3 m de diamètre, présentant une travée unique de 150 m.

Réalisés sous maîtrises d’ouvrage et d’œuvre de la Société du canal de Provence (SCP), avec une conduite d’eau conservée en fonctionnement courant, les premiers travaux menés de mars à mai, ont consisté à remplacer des éléments métalliques : câbles, selles en tête des pylônes en béton, suspentes. Sur chaque rive de l’aqueduc, deux câbles de suspension (108 mm de diamètre) remplacent les six existants (65 mm de diamètre). Plus résistants, ils ont été équipés d’une gaine en PEHD extrudée qui permettra de prolonger leur durée de vie. « Nous avons installé les nouveaux éléments en parallèle des anciens, puis nous avons procédé progressivement au transfert du poids de la canalisation depuis la suspension d’origine vers la nouvelle. Cette dernière opération modélisée au préalable a duré quatre semaines », détaille Helder Lourenço, directeur technique du pôle métal chez Bouygues TP.

Décapage par induction. Depuis juin, Masci, sous-traitant de Bouygues TP, s’attelle à la rénovation de la peinture extérieure de la canalisation. L’ouvrage a dû être confiné pour pouvoir retirer les matériaux amiantés. La SCP a opté pour le décapage par induction, un procédé utilisé pour la première fois sur des travaux de génie civil de cette envergure. « Après le passage de la tête d’induction qui génère un champ magnétique important au niveau de l’acier, les liaisons chimiques entre la peinture et l’acier sont instantanément brisées, et la peinture peut être retirée par lambeaux, explique Matthieu Coquet, chef de projet chez SCP Le procédé présente l’autre avantage de ne pas générer de déchets autres que la peinture elle-même, alors que dans le cas d’un sablage, par exemple, il faut enfouir jusqu’à 100 tonnes de déchets amiantés. »

Une conjonction d’éléments a conduit à réaliser l’opération, qui s’achèvera à l’automne. « L’impossibilité de diagnostiquer l’état intérieur des câbles porteurs, vieux de cinquante ans, et la présence d’amiante nous ont poussés à agir de manière globale », explique Bruno Grawitz, directeur de l’ingénierie à la SCP. Agissant en tant que concessionnaire d’infrastructures hydrauliques pour le compte de la région Paca, la SCP doit s’assurer de la continuité de l’approvisionnement en eau. Le bon fonctionnement de l’aqueduc de Saint-Bachi est d’autant plus important que les travaux en cours sur le barrage de Bimont vont priver pendant deux ans la région d’une réserve de sécurité en eau.

Maîtrise d’ouvrage et d’œuvre : SCP. Entreprises : Bouygues TP (mandataire), Masci (désamiantage, reprise de la peinture), VLM (travaux acrobatiques et mise en place des câbles), Alliance (échafaudages), Temsol (injections souterraines), GEOA (topographie, instrumentation). Coût : 3,7 M€ HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X