Créateurs et repreneurs Olivier Thaëron, président de Soliv

L’ancien ingénieur propose des chantiers « globalisés »

C’est pour « capitaliser son expérience au sein du groupe Vinci » qu’Olivier Thaëron, ancien élève des HEI (Hautes études d’ingénieur) de Lille, a créé son entreprise l’an dernier. Le choix de la construction bois, Olivier Thaëron le justifie par « l’intérêt de cette filière sèche qui se prête très bien à la préfabrication et limite les risques opérationnels. » Si cet adhérent à la Capeb est bien un artisan, détenteur d’une assurance décennale, il se définit plutôt comme un « facilitateur d’interface, l’interlocuteur unique du maître d’ouvrage, réalisateur de chantiers globalisés. » En effet, il répond à tous les lots d’un chantier avant de sous-traiter la réalisation et la mise en œuvre...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5756 du 21/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X