Enjeux Rénovation énergétique

L’Anah bichonne les copropriétés

Mots clés : Efficacité énergétique - Gestion immobilière

Le conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a voté le 5 octobre deux nouvelles aides en faveur des copropriétés. D’abord, le programme « Habiter Mieux » est étendu aux « syndicats de copropriétaires pour l’ensemble des occupants d’une copropriété, précise-t-on à l’Anah. L’aide comprend une prise en charge pour financer une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) et une aide financière pour des travaux de rénovation énergétique. Le montant maximum par logement de cette dernière est de 3 930 euros. Une prime forfaitaire viendra compléter cette offre. Son montant sera fixé par décret. » En complément, l’Anah crée un financement spécifique permettant d’accompagner le portage ciblé dans les copropriétés en difficulté (21 000 euros par logement sur six ans). Objectif : faciliter le traitement de la dette de la copropriété en offrant un soutien aux propriétaires les plus endettés, le plus souvent par le rachat de leur bien.

Des questions sur le financement des aides.

Le budget d’intervention de l’Anah s’élève à 841 millions d’euros (dont 140 millions provenant du Fart, une prime d’Etat qui complète ses financements). Une question se pose sur le financement de ces deux nouvelles aides. L’Agence va-t-elle moduler le niveau des aides déjà distribuées, comme elle l’a déjà fait par le passé, ou va-t-elle bénéficier d’une nouvelle ligne de financement ? « Ces questions seront tranchées dans le cadre du prochain comité d’administration qui se tiendra le 30 novembre », indique-t-on du côté de l’Anah.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X