Actualité Marseille

L’amiante ralentit les travaux aux Flamants

Le programme de rénovation urbaine « Flamants/Iris », dans le XIV e arrondissement de Marseille, a pris du retard. Trois ans après le début des travaux, la découverte en décembre dernier, de fibres d’amiante dans les joints des cloisons en plaques de plâtre et, ponctuellement, sur les plafonds et les voiles béton d’un bâtiment, a ralenti le processus de réhabilitation. Tout en jugeant le risque « quasi nul » pour les locataires, 13 Habitat (ex-Opac Sud), l’unique bailleur présent sur le site, a décidé « d’éradiquer toute présence d’amiante ». Pendant la phase de désamiantage, l’ESH va organiser par tranches successives le relogement des habitants concernés, opération visant au total 400 foyers, soit environ 1 300 personnes.

« La réhabilitation des Flamants ira à son terme et s’effectuera avec le désamiantage total de tous les logements », précise 13 Habitat dans un communiqué.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X