Annuel aménagement

L’agriculture périurbaine, ressource pour construire la ville durable

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Rénovation urbaine

Chaque année, plus de 60 000 hectares de terres agricoles sont soustraits à l’agriculture pour être urbanisés. Les espaces agricoles périurbains sont soumis à une forte pression foncière. Mais aujourd’hui, la donne changeet certaines agglomérations ont choisi de se développer sans compromettre l’avenir de cette nature cultivée. En y voyant même un certain nombre d’avantages. Maintenir l’agriculture périurbaine, c’est offrir une alternativeà l’approvisionnement alimentaire par transport et donc diminuer l’empreinte écologique des villes. C’est aussi offrir une garantie de qualité etde traçabilité des produits. C’est enfin proposer des espaces de natureet de promenade facilement accessibles aux citadins. Bref, c’est fairede l’agriculture un véritable levier pour bâtir la ville durable.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X