Territoires Alès

L’agglomération en guerre contre le projet de Sdage

Mots clés : Etat et collectivités locales

Le projet du schéma d’aménagement et de gestion des eaux pour le bassin Rhône-Méditerranée (Sdage) 2016‑2021 inquiète les responsables de l’agglomération d’Alès (Gard). « Ce document, coercitif, enterrera toute possibilité de développement économique du territoire », s’alarme Max Roustan, président d’AlèsAgglomération. Le futur schéma limitera notamment les possibilités d’urbanisation dans les zones en déficit hydrique, ce qui est le cas du bassin des Gardons, et dans celles qui n’auront pas atteint les objectifs en matière de rendement des réseaux d’eau potable.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X