Enjeux Energie

L’abus de Linky ne nuit pas à la santé

Mots clés : Risque sanitaire

La probabilité que les compteurs « intelligents », comme Linky pour l’électricité ou Gazpar pour le gaz, puissent avoir des effets nocifs pour la santé à court ou à long termes est « très faible » , estime l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans un avis rendu public le 15 décembre. D’ici à la fin 2021, 35 millions de ces compteurs doivent être déployés en France.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X