Edito

Km 0

Et si les forçats de la route n’étaient pas ceux qu’on croit… Certes, du 2 au 24 juillet, les 198 coureurs du Tour de France vont devoir affronter les 3 519 kilomètres d’un parcours qui n’est pas fait pour les ménager. Mais leur odyssée tournerait vite au cauchemar sans l’inlassable travail de veille et de réaménagement des équipes départementales d’entretien de la voirie et des entreprises de travaux publics. Une mission vitale menée des mois (voire des années) auparavant et jusque dans les heures précédant le départ de chaque étape en coordination permanente avec les organisateurs de la Grande Boucle sous l’égide de l’Assemblée des départements de France.
Quelle formidable vitrine pour les infrastructures routières, ceux qui les conçoivent et ceux qui les réalisent ! Chacun se souvient du peloton filant en 2005 sous le viaduc de Millau à peine inauguré, s’éparpillant dès 1952 au fil des 21 virages de l’Alpe d’Huez dont la chaussée n’a cessé de s’embellir, affrontant en 1975 le col des Champs (Alpes-Maritimes), antique voie militaire tout juste viabilisée, découvrant cette année, lors de la première étape, la jetée du Mont-Saint-Michel conçue par Dietmar Feichtinger et réalisée par Eurovia, Vinci CT, Eiffage Construction métallique et Spie Fondations, lauréate de la catégorie Ouvrages d’art de l’Equerre d’argent du « Moniteur » 2015.
Toutes les voies ne sont pas de cet acabit. Il en est de bien plus chenues, liées à jamais à la légende des cycles – la Casse déserte dans le col d’Izoard (Hautes-Alpes), la route de la Bonette (Alpes-Maritimes), la plus haute de France, le Ventoux (Vaucluse), le col du Tourmalet (Hautes-Pyrénées). On devine ce que leur sauvegarde doit à la fidélité de la Grande Boucle. Et on sait la réalité du retour sur investissement. Alors, Mesdames et Messieurs les élus, ne cessez pas d’investir ! Dans le peloton, le départ matinal est baptisé « km 0 ». Au « Moniteur », nous rêvons que le Tour de France 2016 soit le « km 0 » de la filière TP, qui a tant besoin d’un nouvel élan.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X