Autres Matériels

Kiloutou met le cap sur les TP

Mots clés : Travaux publics

En doublant son réseau en moins de sept ans, Kiloutou devient deuxième loueur français de matériels (433 agences). « Nous n’avons plus de zones grises », admet Xavier du Boÿs, son P-DG. Des acquisitions récentes comme BM Location, Toploc ou Urbaparc lui ont permis d’atteindre la taille critique et apporté une clientèle surtout d’entreprises de travaux publics. Jusque-là mieux implanté auprès des sociétés de bâtiment (les particuliers ne pèsent que 7 % du chiffre d’affaires), Kiloutou accompagne cette diversification en dédiant 70 agences à l’enseigne « Kiloutou TP ». « On peut toujours commander du matériel de terrassement dans nos agences généralistes, précise Xavier du Boÿs. Mais nos agences Kiloutou TP disposent d’un parc de base très adapté à ce métier. » Sur le même modèle, Kiloutou crée « Kiloutou Elévation » dédiée aux nacelles (30 agences). C’est donc un quart du réseau qui se spécialise, le reste demeurant à vocation généraliste. Ainsi, malgré la baisse d’activité du secteur, le loueur compte progresser en 2014. C’est ce qu’il a réussi à faire en 2013 avec un chiffre d’affaires de 471 millions d’euros (+ 2,4 %) sur un marché en recul jusqu’à – 5 %. « Je crois à la location. L’économie de l’usage n’en est qu’à ses balbutiements », prédit Xavier du Boÿs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X