Autres

Kawneer France voit double

Le spécialiste des systèmes alu pour le bâtiment veut faire de son futur siège héraultais une vitrine de son savoir-faire.

Kawneer France (filiale du groupe Alcoa) a mis en chantier début mars son nouveau siège à Vendargues (Hérault), une commune proche de Montpellier. Le bâtiment, de 22 000 m2, doublera la capacité de production de l’entreprise, spécialisée dans la conception de la distribution de systèmes architecturaux en aluminium pour le bâtiment. Elle lui permettra également de regrouper en un même lieu des activités logistiques aujourd’hui réparties sur trois sites voisins. « L’évolution rapide du marché nous oblige à accroître sans cesse nos espaces de stockage, explique Bertrand Lafaye, responsable marketing. Avec ce projet, nous positionnons l’entreprise pour les quinze années à venir. » Plus vaste, le nouvel édifice sera également une vitrine du savoir-faire de l’entreprise. « Nous ne construisons pas seulement un bâtiment, souligne Georges Perelroizen, président de Kawneer Europe. Cette réalisation sera un véritable manifeste. Nous finalisons actuellement une série de produits qui marqueront une nouvelle étape dans la conception de l’enveloppe du bâtiment. »

Grain de folie.

Le nouveau siège, conçu par l’agence barcelonaise Alotark, mettra ainsi en œuvre pas moins de quatre nouveaux systèmes : une façade translucide pour la partie logistique, une façade végétalisée, une façade double peau et une façade de très grande portée pour la partie administrative. Deux autres innovations seront également déployées : Extens’K Terrasse, une extension extérieure distinguée fin 2015 par une médaille d’or au concours de l’innovation de Batimat, et Bloomframe, une fenêtre transformable en balcon, récompensée par le Janus de l’espace de vie 2015. « Le nouveau siège a été un accélérateur d’innovation, confie Georges Perelroizen. Il y a un grain de folie dans cette multiplicité des projets lancés, mais il faut parfois être un peu fou. » Le futur bâtiment, qui devrait être opérationnel en août 2017, servira ainsi de centre d’expérimentation et de démonstration. « Nos partenaires et nos clients pourront découvrir nos solutions techniques et manipuler les produits », indique Bertrand Lafaye. L’accent sera mis également sur la qualité des espaces intérieurs : ateliers éclairés par la lumière naturelle, organisation des bureaux favorisant le travail en équipe et les échanges informels.
Kawneer France, créée en 1976, emploie aujourd’hui 250 salariés, dont 130 à Montpellier. Le reste de l’effectif est réparti sur deux sites de production basés à Toulouse et à Nantes. L’entreprise a vu son activité progresser depuis quinze ans à un rythme de 8 à 10 % l’an. Cette expansion, freinée depuis quelques années par la crise du bâtiment, a porté le chiffre d’affaires à 72 millions d’euros en 2015. « Nous avons doublé notre part de marché entre 1999 et 2015, met en avant Georges Perelroizen. Nous ne sommes pas dans le trio de tête des fabricants français mais dans le trio qui suit. » Cette croissance a été nourrie par un effort d’innovation soutenu et par une organisation destinée à fiabiliser le service apporté aux clients.

Dynamisé par la mise en œuvre de son nouveau siège, Kawneer France devrait tirer profit également de la nomination de Georges Perelroizen à la présidence de Kawneer Europe, début 2015. Le directeur général de Kawneer France entend en effet multiplier les ponts avec les autres filiales européennes du groupe basées en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Pays-Bas. « Nous avons à notre disposition une richesse phénoménale, estime-t-il. Nous allons échanger des produits entre nous mais aussi développer des projets communs et générer des économies d’échelle. Ce sera un booster supplémentaire. » Kawneer France, qui table sur une reprise du marché du bâtiment, se donne pour objectif de franchir le cap des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Produits standard : 80 % du CA
Solutions spécifiques : 20 % du CA
Evolution du CA :
1998 : 15 M€ ; 2015 : 72 M€

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X