Autres

K.Line profite de l’appel d’air du crédit d’impôt

Mots clés : Fenêtre - Fiscalité

Après une croissance de 19 % en 2015, le leader français de la fenêtre aluminium investit 62 millions près de Lyon.

Le 12 février, l’industriel vendéen K.Line a posé la première pierre de sa cinquième usine. Pour la première fois de son histoire, l’entreprise, filiale du groupe familial Liébot (455 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015), quitte son bocage natal pour s’implanter à 40 km de Lyon, sur le parc industriel de la Plaine de l’Ain. « La zone rhônalpine est le meilleur complément de nos usines en Vendée, et le site offre d’excellentes infrastructures logistiques », justifie Bruno Léger, directeur général de K.Line. Pour construire cette usine de 48 500 m2, l’entreprise a acquis 13,4 ha de terrain et s’est constitué une réserve foncière de 14 ha à proximité. Pour son ouverture, début 2018, la capacité de cette usine dédiée à la fabrication de fenêtres et de baies coulissantes sur mesure sera de 2 500 fenêtres par semaine (5 000 à terme). Elle bénéficiera des process industriels qui ont fait leurs preuves en Vendée, où les usines K.Line affichent une capacité de production hebdomadaire de 10 000 fenêtres. Outre l’usine, le site abritera un petit immeuble de bureaux, un espace de réception commercial et un centre de formation à la pose pour les entreprises de la région. « Cette usine doit être la leur et nous avons l’intention de devenir une entreprise locale là-bas », insiste Bruno Léger.

Pour autant, si la nouvelle usine vise en priorité le quart sud-est de la France, la gestion de la logistique restera centralisée aux Herbiers, en Vendée. « L’important, pour nous, est de continuer à livrer nos clients sans rupture de charge », explique le dirigeant, qui rappelle que les délais de livraison ont été fiabilisés à « quatre semaines pour le blanc et cinq semaines pour la couleur ».

Un investissement nécessaire.

En raison de la croissance de l’entreprise, dont le chiffre d’affaires a progressé de 19 % en 2015, pour atteindre 248 millions d’euros, cet investissement de 62 millions d’euros était « devenu nécessaire », estime Bruno Léger. Il s’accompagnera de nombreux recrutements. K.Line, qui emploie 952 salariés, envisage d’embaucher 60 personnes cette année en Vendée, une centaine dans l’Ain pour l’ouverture de la nouvelle usine et quelque 300 à l’horizon 2020. « La croissance a été plus forte que l’on pensait. Nous sommes raisonnablement optimistes », commente Bruno Léger.

Le dirigeant a toutes les raisons d’être confiant. L’outil de production est pleinement opérationnel, la gamme a été entièrement renouvelée entre 2011 et 2015, le maillage commercial densifié et l’offre de services aux professionnels étoffée. Elle s’est également, pour la première fois de son histoire, lancée dans une communication de marque à la télévision, et commence à commercialiser son offre « K.Line Smart Home », présentée à Batimat, de pilotage à distance des menuiseries. Enfin, K.Line peut compter sur la bonne santé du marché de la fenêtre aluminium, qui ne cesse de croître. En cinq ans, la part de marché de ce matériau est passée de 19 à 27 % en volume. En valeur, la menuiserie aluminium représente aujourd’hui 40 % du marché français. Autre motif de satisfaction, avec quelque 9 millions de fenêtres installées chaque année en France, le marché de la menuiserie reste stable. Si certains segments, comme la maison individuelle, sont en chute libre, le marché résiste grâce à la rénovation, dopée en fin d’année par le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). « Le CITE a été formidablement simplifié en 2015, ce qui a sauvé notre profession », estime Bruno Léger, cette fois sous sa casquette de président du Syndicat national de la construction de fenêtres, façades et activités associées (SNFA).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X