Edito SPÉCIAL PATRIMOINE

Jouvence patrimoniale

Mots clés : Conservation du patrimoine

Aux deux extrémités de la Terre, les deux sites français qui sont entrés cet été au Patrimoine mondial de l’humanité illustrent l’éclectisme de cette notion. Le marae Taputapuatea, en Polynésie, et le quartier allemand de Strasbourg – la Neustadt – démontrent ce qui unit le patrimoine et le paysage, tous deux puissants générateurs de liens entre les hommes de toutes conditions et générations, comme le redécouvriront les lecteurs de cette édition de Paysage Actualités, au fil des articles signalés par le logo « spécial patrimoine » .

La passion pour le patrimoine rajeunit ceux qui s’y livrent, tout comme la passion pour le paysage.

« Les marae étaient des espaces de liaison entre le monde des vivants et celui des ancêtres », nous apprend le site de l’Unesco. Dans l’axe qui relie le palais du Rhin au palais universitaire et qui se...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 402 du 15/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X