Territoires Auvent

Jeux de lumière

Une grande toiture débordante en béton architectonique blanc longera la façade de l’édifice. « Elle sera percée de trous multiformes qui font éclater la lumière sur le sol et les parois », décrit l’architecte François Fontès. « Cet ouvrage particulier de 2 000 m², qui comporte une sous-face inclinée sur la partie extérieure en porte-à-faux de 4 à 5 m, sera coulé en trois fois sur un étaiement général », précise Rémi Gerbal, directeur de travaux d’Eiffage Construction LR. Difficulté principale : la mise en place des 380 puits de lumière, représentant sept types de perforation différents, dont la position a été déterminée conjointement par l’entreprise et l’architecte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X