Territoires Auvent

Jeux de lumière

Une grande toiture débordante en béton architectonique blanc longera la façade de l’édifice. « Elle sera percée de trous multiformes qui font éclater la lumière sur le sol et les parois », décrit l’architecte François Fontès. « Cet ouvrage particulier de 2 000 m², qui comporte une sous-face inclinée sur la partie extérieure en porte-à-faux de 4 à 5 m, sera coulé en trois fois sur un étaiement général », précise Rémi Gerbal, directeur de travaux d’Eiffage Construction LR. Difficulté principale : la mise en place des 380 puits de lumière, représentant sept types de perforation différents, dont la position a été déterminée conjointement par l’entreprise et l’architecte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X