Autres

Jean-Michel Wilmotte, architecte « Les administrations préfèrent casser que réutiliser. C’est à nous, architectes, de jouer un rôle éducatif »

Mots clés : Administrations, banques, bureaux ouverts au public - Architecte - Education

« En France, la réutilisation du patrimoine est freinée par les administrations qui, peu conscientes des enjeux, préfèrent casser que réutiliser. Par exemple, un commissariat neuf a été construit à Vallauris (Alpes-Maritimes) alors qu’on a détruit dans le même temps une ancienne forge et une maison qui auraient pu être réutilisées. C’est à nous, architectes, de jouer un rôle éducatif. Même sans intérêt historique fondamental, le charme d’un bâtiment peut inciter à le préserver pour des questions d’image et de perception d’un paysage. Quand un maire comprend cela, c’est fantastique. À Uzerche (Corrèze), avec Sophie Dessus, nous avons sauvé une papeterie à laquelle une grande partie des habitants était attachée, pour en faire un centre de formation professionnelle et une salle de concert. La volumétrie et les ouvertures ont été conservées, sa...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 237 du 18/11/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X