Actu Interview

Jean-Marc Bouillon, président de la Fédération française du paysage « Le titre aidera à reconnaître le bon grain de l’ivraie »

Quel sens donneriez-vous à une victoire des paysagistes dans la bataille du statut légal qui se joue cet automne?

Les donneurs d’ordre détiendront enfin l’outil pour distinguer le bon grain de l’ivraie ! Lancée avec les conseils de Me Joël Moret-Bailly, spécialiste du droit des professions, puis menée avec le soutien de l’interprofession Val’hor, cette bataille nous a obligés à formaliser...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 382 du 11/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X