Une année d'architecture

Jean-Luc Lauriol pôle universitaire Nîmes

Désaffecté depuis quinze ans, l’ancien hospice de Nîmes du XIXe siècle s’est transformé en pôle universitaire à la faveur de la réalisation de l’écoquartier Hoche. L’édifice est constitué de deux cloîtres identiques accolés, trace de l’ancienne séparation homme/femme. Le chantier de restructuration de l’un d’eux est à ce jour achevé, et l’université a d’ores et déjà investi cette partie du bâtiment. La première décision de l’architecte Jean-Luc Lauriol a été de faire des cours intérieures le « cœur vivant » de l’équipement. Pour cela, les circulations ont été déplacées à l’extérieur. Disposées en surépaisseur des façades côté cour, elles forment une sorte de péristyle géant toute hauteur de bâtiment. Réalisé en béton préfabriqué de ton clair, en homogénéité avec la pierre existante,...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 247 du 12/01/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X