Actualité

Je ne serais pas opposé à des dispositions législatives avantageant les PME dans l’attribution des marchés publics, à condition que le contribuable s’y retrouve et qu’il y ait un bénéfice économique au sens large. (…) Le Code des marchés publics n’est pas intouchable. C’est un outil politique qui doit être au service des politiques menées, dans un souci constant d’efficacité de la dépense publique.

Mots clés : Finances publiques - PME

Bruno Lasserre, reconduit à la présidence de l’Autorité de la concurrence, lors de son audition préalable à l’Assemblée nationale, le 19 février.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X