Territoires Gouvernance

« Je ne crois pas au développement par la mécanique du logement »

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Questions à Joël Bruneau, maire (LR) de Caen, président de la communauté d’agglomération Caen la mer

Ancien sportif de haut niveau (vice-champion de France de cross), spécialiste du financement des institutionnels, Joël Bruneau a été directeur de cabinet du président de la région Basse-Normandie René Garrec, puis directeur général des services (DGS) de la collectivité, puis conseiller régional. Il a été élu maire de Caen en 2014.

Comment résumeriez-vous les deux premières années de votre mandat ?

Nous avons remis en place les principes fondamentaux d’une bonne gestion, afin de permettre un développement de la ville et de l’agglomération dans la durée. Les investissements qui participent à l’attractivité d’un territoire ont été priorisés. Tous les leviers de l’activité économique sont prêts à être actionnés. Nous pouvons désormais passer à la phase opérationnelle.

Quels sont ces leviers ?

Caen doit tout d’abord avoir un centre-ville plus attractif. Nos espaces publics sont vieillissants, nous allons profiter du chantier du tramway (lire p. 34) pour les retravailler. De grandes enseignes commerciales sont attirées par Caen mais ne trouvent pas d’espace où s’installer. Nous allons donc reconfigurer l’îlot Bellivet : un investisseur est intéressé par l’hôtel de Than [bâtiment classé Monument historique, situé à côté de l’ancien cinéma Pathé, NDLR]. Nous allons également revaloriser la place de la République, avec un marché couvert, et organiser une continuité paysagère autour des jardins de la préfecture. Enfin, nous lancerons en mai prochain un projet global de requalification du château, avec l’objectif de renforcer la qualité touristique de Caen.

Et à l’échelle de l’agglomération ?

Il faut commencer par faciliter la circulation des hommes et des biens. Il y a donc toute une série d’infrastructures à mettre en place. La première sera une nouvelle liaison routière, appelée « desserte portuaire » – anciennement liaison inter-quartiers Nord -, qui reliera Hérouville-Saint-Clair au campus Effiscience à Colombelles via la Presqu’île. Porté par le département du Calvados, ce projet vient d’être déclaré d’intérêt communautaire. Nous allons également désenclaver et réorganiser le pôle scientifique du plateau Nord en créant un boulevard urbain, mais aussi installer un échangeur au niveau de l’ancien quartier militaire Koenig. Le confortement de l’aéroport de Carpiquet fait également partie de nos préoccupations : des études sont en cours pour un allongement de la piste. Et, bien sûr, en parallèle, il est indispensable de faire de l’anticipation foncière au service des entreprises.

Vous vous êtes approprié l’essentiel du projet urbain mis en place par votre prédécesseur, Philippe Duron. Dans un contexte financier difficile, vous lancez malgré tout de nombreux projets. Hormis une stratégie plus économique que culturelle, qu’est-ce qui vous différencie ?

Notre façon de gérer les deniers publics. L’addition en charge nette de nos projets (hors tramway) est peu élevée. La desserte portuaire, c’est 7 millions d’euros pour l’agglomération, le boulevard urbain Nord, 8 millions. Rien de comparable avec la BMVR [Bibliothèque multimédia à vocation régionale, NDLR], le centre nautique et le nouvel hôtel d’agglo, qui représentent 130 millions d’investissements qu’il faut digérer. Nous faisons un effort constant sur les dépenses de fonctionnement. Notre endettement a déjà été réduit d’une année.

Au cours de cet entretien, vous ne nous avez pas parlé de logement…

Je ne veux pas être dans une approche mécanique du logement. Pour moi, le logement n’est qu’un accompagnement du développement économique. En termes de soutien, je suis plus favorable à jouer sur le foncier, comme le fait très bien Rennes, par exemple. Et puis nous avons déjà tout le parc de la Reconstruction à réhabiliter.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X