Régions Auvergne

Jacquet achève le temple de Mercure

Mots clés : Établissements de culte, funéraire

La reconstruction du temple de Mercure, sanctuaire romain du IIe siècle, au sommet du Puy-de-Dôme aura nécessité 22 000 heures de travail aux équipes de l’entreprise Jacquet, spécialisée dans la maçonnerie et la taille de pierre. Un projet titanesque qui fut l’un des plus grands chantiers en pierre de taille menés en France ces dernières années, avec 720 m3 de pierres débités, 1 300 éléments posés, 300 agrafes scellées au plomb comme à l’origine… Fait particulier de ce chantier : les techniques de pose utilisées se sont rapprochées au maximum de celles mises en œuvre dans l’Antiquité. Des travaux exceptionnels aussi en raison de leur situation géographique et des conditions climatiques difficiles : 70 jours d’intempéries ont rendu le travail impossible. 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X