Régions Nantes

Jacqueline Osty et Claire Schorter pour la 3e phase de l’île

Après neuf mois de dialogue compétitif entre quatre équipes (Base, Osty, Ter et Bruel-Delmar), c’est le groupement conduit par la paysagiste Jacqueline Osty, accompagnée de l’urbaniste Claire Schorter, qui a été retenu pour assurer la maîtrise d’œuvre urbaine de l’île de Nantes pour huit ans (2017-2024). Après la révélation du territoire par Alexandre Chemetoff entre 2000 et 2010, Marcel Smets, Anne Mie Depuydt (uapS) et le bureau d’études SCE (Keran) ont travaillé sur l’insertion du futur CHU (dont les travaux doivent démarrer en 2020) et l’encadrement d’une soixantaine d’opérations immobilières.

Place à la nature en ville. Pour cette troisième phase, Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, avait souhaité que les équipes en compétition soient pilotées par un paysagiste afin de « donner une plus grande place à la nature en ville ». « Le projet de Jacqueline Osty et Claire Schorter nous a séduits par son approche véritablement originale qui propose de déplacer le futur parc métropolitain en bordure de Loire », a commenté avec enthousiasme Johanna Rolland. La nouvelle équipe – qui comprend également le bureau d’études Mageo, Concepto (conception lumière), Quand Même (participation) et Roland Ribi (mobilités) – aura trois missions : les études paysagères et urbaines ; l’accompagnement des opérations immobilières ; et la conception des espaces publics. L’accord-cadre sera notifié en janvier, et le projet présenté dans la foulée.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X