Enjeux Addictions

J’irai cracher sur vos chantiers

Un employeur pourra soumettre ses salariés à des tests salivaires visant à détecter instantanément une consommation récente de drogues.

Ainsi en a décidé le Conseil d’Etat, le 5 novembre. L’entreprise n’aura pas besoin, pour cela, d’avoir recours à un professionnel de santé. L’institution a considéré qu’un tel test, prévu par le règlement intérieur de la société, « ne portait pas aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives une atteinte disproportionnée par rapport au but recherché ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X