Régions

isère/savoie/hautes-alpes L’Adef et Coface anticipent les impayés

Mots clés : Situation économique

Dans un contexte délicat où les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont confrontées à des risques d’impayés – 25 % des défaillances d’entreprises trouvent leur origine dans la défaillance du client – l’Association de défense des entreprises et de la profession du BTP (Adef) a signé avec Coface Services, spécialisé dans les services de crédit management, une convention de partenariat destinée à anticiper les risques d’impayés et les difficultés de règlement.

L’Adef, association unique dans son genre en France, créée en 1970 à l’initiative de BTP Isère, BTP de la Savoie et BTP des Hautes-Alpes, a pour objet de faciliter le développement économique des professionnels du BTP et d’assurer une entraide efficace. « Depuis sa création, les choix stratégiques de l’Adef sont dictés par l’environnement économique et l’alternance de périodes fastes et de crise », explique Jean-Claude Mattio, son président. Malgré des progrès sensibles – caution bancaire, paiement direct des sous-traitants, développement des mobilisations de créances – la disparition des entreprises s’est accrue. Ce qui a orienté rapidement les actions de l’Adef vers l’entraide. « Action qui perdure toujours et reste notre fil d’Ariane », insiste Jean-Claude Mattio.

Gérer « le risque clients »

Outre insuffler une culture de recherche de renseignements dans les entreprises du BTP, la convention signée avec Coface Services vise à faciliter l’étude clientèle pour les entreprises adhérentes à l’Adef. « Nous mettons à disposition des entreprises un outil adapté à l’évaluation financière de leurs clients afin de déceler les risques d’impayés ou les difficultés de règlement de ces derniers », souligne Bernard Dunice, directeur régional de Coface.

Intitulé CreanInfo, cet outil se compose de la base de données Coface Services riche de 6 millions d’entreprises actives répertoriées en France et de 20 000 mises à jour quotidiennes. Elle permet aux adhérents à l’Adef de s’informer de la santé financière et de la solvabilité financière de leurs partenaires commerciaux : clients, prospects, sous-traitants… L’Adef bonifie cette action avec la participation financière de BTP Banque et de la Banque Populaire des Alpes.

« Cette convention marque une étape très importante dans la démarche que mène le BTP pour gérer le  »risque clients », talon d’Achille de la profession, et instaure le début d’une nouvelle culture qui rejoint celle des grands acteurs de l’économie, telle l’in-dustrie », conclut Jean-Claude Mattio.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X