Enjeux

ISB retrouve des marges de manœuvre

Mots clés : Bois

Le spécialiste breton des produits bois refinance sa dette par anticipation.

ISB est en avance sur son programme. L’industriel breton, spécialiste de l’importation et de la transformation du bois, vient d’annoncer le refinancement de la dette qu’il avait contractée en avril 2014, et dont le montant n’est pas connu, afin de s’émanciper du géant britannique Wolseley. La PME de 515 personnes, basée à Pacé (Ille-et-Vilaine), boucle cette opération un an plus tôt que prévu. « Le modèle économique de l’entreprise est aujourd’hui maîtrisé », se félicite Pierre Gautron, son président et repreneur.

ISB, propriétaire des marques Silverwood (bois rabotés pour bardage, terrasse… ), Sinbpla (résineux, panneaux, structure et couverture), Carib (bois rabotés pour les enseignes de bricolage) et James (éléments de charpente en lamellé-collé), avait, il y a deux ans, contracté une dette directement auprès de l’ancien propriétaire, via l’équipe dirigeante réunie autour de Pierre Gautron.

Désireux de quitter le marché français, le géant de la distribution de matériaux de construction, Wolseley, avait facilité le « deal » par le biais d’un crédit vendeur d’une durée de cinq ans. Un pool bancaire a organisé cet été le refinancement sur huit...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5944 du 13/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X