Autres

Intermat 2015 approche à grands pas

Le salon ouvrira ses portes du 20 au 25 avril 2015 à Paris-Nord Villepinte. Plusieurs nouveautés vont marquer cette édition.

Tous les trois ans, Intermat présente à Paris une des trois grandes expositions mondiales de matériels de chantier, alternant avec la Bauma à Munich (Allemagne) et Conexpo à Las Vegas (États-Unis). Pour son édition 2015, qui se tiendra au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte du 20 au 25 avril, l’organisateur Comexposium a introduit deux nouveautés. La première d’entre elles lui a été imposée par le désistement d’un très gros exposant : Caterpillar. « Après une longue délibération, Caterpillar et Bergerat Monnoyeur ont décidé de ne pas participer à Intermat 2015. Notre décision ne concerne que l’édition 2015. Nous évaluerons notre position selon les évolutions en ce qui concerne notre participation à Intermat 2018 », confirme le numéro un mondial. Autre absent de marque : JCB qui n’occupait pas une surface aussi grande que celle de Caterpillar mais assurait traditionnellement le spectacle avec un show permanent sur son stand extérieur. En conséquence, les emplacements habituels des stands des autres marques ont bougé pour se répartir les espaces laissés vides. L’autre nouveauté d’importance est, cette fois, bel et bien voulue : un second salon vient se greffer sur Intermat. Il s’agit de World of Concrete, un salon américain, créé en 1975 et qui se tient tous les deux ans à Las Vegas. Son périmètre : le béton. Les matériels de production et de mise en œuvre de ce matériau sont concernés bien sûr, comme les malaxeurs, les coffrages et les matériels de sciage, mais le champ couvre également le matériau béton. Intermat et World of Concrete ont signé un accord pour confier au premier l’organisation de l’édition européenne du second, et cette année sera une première. Intégrée sous le nom World of Concrete Europe, elle prendra place dans le hall 7, sur quelque 20 000 m², et regroupera toute la filière béton, de l’amont (matériaux, produits et adjuvants) à l’aval (bétons décoratifs, revêtements et enduits, ingénierie et services). À noter que cette zone dédiée au béton est reliée aux halls de présentation des matériels de chantier par une zone où seront regroupés les matériels de carrière, ce qui n’est pas sans logique. Pour le reste, Intermat reste fidèle à une spécificité cultivée de longue date : les démonstrations de matériels en action ; 30 000 m² extérieurs sont réservés au Paris Démo où les visiteurs pourront non seulement voir les engins au travail, mais également les tester eux-mêmes selon des modalités laissées libres à chaque exposant. Toujours tourné vers l’international et, en particulier, l’Afrique et le Moyen-Orient, l’organisateur consacre une journée à l’Algérie, une autre à l’Arabie saoudite, et une troisième, enfin, aux Émirats arabes unis. Cela se traduit à chaque fois par l’invitation d’une importante délégation officielle d’entreprises locales et de banques d’investissement pour visiter le salon et animer des conférences. Enfin, et comme toujours, Intermat compte sur son principal atout pour faire venir les visiteurs de province et de l’étranger : l’attractivité et la formidable capacité hôtelière de la ville de Paris, sans commune mesure avec celle de Munich.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Application pour être guidé sur le salon

Intermat a développé une application pour téléphone mobile. Elle permet de saisir le nom de l’exposant recherché, géolocalise votre téléphone, affiche un plan sur l’écran et des flèches de guidage pour vous conduire jusqu’au stand voulu. Pour télécharger cette application, flashez le QR Code ci-dessous.

ENCADRE

Les prix de l’Innovation

Les prix de l’Innovation 2015 du salon Intermat ont été remis aux lauréats à Paris, jeudi 22 janvier, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la Maison de la mutualité. Le jury, présidé par le président de la FNTP (Fédération nationale des travaux publics) Bruno Cavagné, où siégeaient les directeurs matériels des grandes entreprises de construction françaises (Eurovia, Eiffage, Bouygues et Loxam), mais également étrangères (le britannique Ashtead, l’allemand Strabag et le belge Galère), a récompensé aussi bien des engins que des solutions logicielles dans six catégories.

ENCADRE

Applications numériques - Le Land2Map d’Atlog


Land2Map est un logiciel compatible avec AutoCAD, qui s’utilise avec une tablette tactile durcie Panasonic FZ-M1. Cette tablette est connectée par liaison Bluetooth longue portée avec les instruments de topographie présents sur le chantier, et cela quelle que soit leur marque (Leica, Trimble ou Topcon). L’interface graphique, la conception du logiciel et sa puissance de calcul lui permettent de centraliser les opérations de levée et celles d’implantation, puis de passer du chantier au bureau d’études sans étapes intermédiaires puisque le travail de terrain s’effectue lui-même dans un environnement AutoCAD.

ENCADRE

Ingénierie et systèmes - Le système MTSS de Merlo


Les chariots à portée variable sont tous équipés d’indicateurs de moment de charge longitudinal et de limiteurs de moment de charge longitudinal. Ces accessoires de sécurité mesurent le risque de basculement vers l’avant quand la charge est trop éloignée du centre de gravité, grâce à des capteurs placés sur le pont arrière. Cela dit, un chariot peut très bien se retrouver dans une position de basculement latéral sans que le système ne le détecte. L’innovation de Merlo consiste à coupler le détecteur longitudinal obligatoire avec une détection latérale à partir de gyroscopes. Les deux informations combinées affichent un résultat global sur un même écran qui indique les risques de basculement dans deux dimensions.

ENCADRE

Équipement et accessoires - Le LiUP 200 de Liebherr


En 2011, la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés publiait une recommandation R. 459 rendant obligatoire, dès le 1er janvier 2017, un accès motorisé à la cabine d’une grue à tour lorsqu’elle est située à plus de 30 m de haut, c’est-à-dire dans la plupart des cas. Liebherr anticipe la mesure en plaçant un ascenseur à l’intérieur du mât. Ce système peut être installé en deuxième monte sur du matériel existant, et rester à demeure dans les éléments de mâture, sans avoir à être démonté à chaque chantier. L’ascenseur dispose en outre de ses propres batteries qui se rechargent à la descente grâce à un système de récupération d’énergie.

ENCADRE

Matériels de construction - La 803 de Wacker Neuson


Les minipelles à moteur électrique existent depuis longtemps. Wacker Neuson renouvelle le concept. Le moteur électrique n’est plus sous le capot mais à l’extérieur, couplé à une centrale hydraulique, le tout placé sur une remorque. La pelle  une 803 pesant un peu moins de 1 t  est tout à fait normale, sauf qu’elle dispose d’un raccord extérieur sur son circuit hydraulique. Elle se déplace grâce à son moteur diesel (un 3 cylindres Yanmar) en tractant sa remorque. En place, elle coupe son moteur thermique et se connecte sur la centrale hydraulique électrique extérieure qui lui fournit l’huile nécessaire à son fonctionnement.

ENCADRE

Développement durable - La station de traitement des eaux de MS

Parmi les polluants émanant des centrales à béton figure le chrome, présent dans les eaux de lavage. Or ce métal ne peut pas être extrait par filtration de la laitance car celle-ci colmate les filtres fins capables d’arrêter les particules de chrome. D’où la nécessité d’un traitement chimique. L’innovation de MS tient en un nouveau réactif pour cette opération : l’acide ascorbique. Celui-ci a l’avantage d’être moins coûteux et plus rapide que les réactifs actuellement utilisés et de ne présenter aucun risque de pollution accidentelle car il est sans danger pour l’environnement.

ENCADRE

World of Concrete Europe - Structures de modélisation de la construction de Tekla


Le finlandais Tekla a remporté le prix de l’Innovation de la première édition de World of Concrete Europe, qui se tiendra parallèlement à Intermat. C’est le logiciel de BIM (building information modeling, ou modélisation des données du bâtiment) Tekla Structures qui a été primé. Particulièrement intéressant pour les entreprises qui coulent le béton en place, il permet de concevoir en amont du projet les étapes de construction, et en particulier d’évaluer avec précision les quantités de béton nécessaires au coulage et de prévoir les commandes de coffrages et d’armatures à partir du modèle 3D.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X