Action commerciale

Information Éco-documentations, le négoce se met à la page

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Distribution - Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Gestion de l'entreprise - Informatique - Télécommunications

Loin de l’effet de mode, l’accompagnement des clients sur le développement durable est une nécessité. Le négoce mise sur des documentations ciblées pour simplifier les discours techniques et réglementaires.

Désormais, l’engagement écologique se montre et s’affirme. C’est une réalité du marché réglementée et incitée, en attendant la phase sanction. Alors, Grenelle de l’environnement oblige, « les maîtres d’ouvrage ont des préoccupations sur la performance énergétique globale et l’analyse du cycle de vie des matériaux, indique Rachel Denis-Lucas, directrice commerciale de Denis Matériaux. Nos clients sont aujourd’hui en prise avec un marché et des clients. Ils doivent apporter des réponses ». La preuve : toute la filière s’organise pour s’adapter à l’éco-construction. Que ce soit au niveau des syndicats professionnels qui labellisent les entreprises pour rendre leur éco-engagement visible. Et bien sûr, des industriels. « Il existe une vraie attente, constate Cécile Roland, responsable communication chez VM Zinc. Le marché du bâtiment évolue très vite, le choix s’élargit en termes de solutions. Il faut donc apporter une information précise sur l’environnement pour rester dans la course. » D’où la nécessaire diffusion d’éco-documentations pour vulgariser des réglementations nombreuses, complexes et pas toujours assimilées, et apporter les réponses en termes de produits et solutions pour atteindre la performance énergétique globale. Mais pas n’importe comment.

Une information ciblée

« Nous sommes au démarrage pour l’instant de cette préoccupation environnementale, rappelle Benoît Lefèvre, responsable marketing clients, produits et systèmes chez Isover. Parce que c’est facile, il y a toujours clairement un risque d’effet de mode, de greenwashing. » Soit la tentation de transmettre au public des informations erronées pour apparaître socialement ou « environnementalement » responsable. En clair, s’habiller en vert écolo alors que la démarche de l’entreprise n’a rien à voir avec la protection de l’environnement. De plus, parce que les enjeux environnementaux se situent à...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 318 du 15/09/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X