Régions

INDRE-ET-LOIRE Le groupe hôtelier Météor installe son troisième site en Touraine

Mots clés : Information - communication - événementiel - Tourisme

Une plate-forme touristique à Amboise

Le groupe familial Météor va implanter à Amboise (Indre-et-Loire) une plate-forme touristique, troisième réalisation de la société fondée par Bernard Huet en 1994 après celles de deux hôtels (près de 600 chambres) au Futuroscope (Vienne) et du « resort » Météor Saint-Goustan au Croisic (Loire-Atlantique) qui compte 200 clés.

Il s’agira de la construction d’une activité d’hôtellerie sous la forme de cottages présentant un confort trois étoiles (environ 250 clés, soit plus de 600 lits) distribués autour d’un plan d’eau, d’un bâtiment abritant un espace congrès de 250/300 places et la restauration pour 300 couverts, et enfin d’un lieu de remise en forme d’environ 1 500 m2 avec piscine, espace balnéo, hammam et soins de beauté sous la marque déposée Terres de Forme.

Le site réservé d’environ 5 hectares, où un plan d’eau devrait être creusé, se situe à l’orée de la forêt d’Amboise, au nord de la ville. Le maire d’Amboise, Christian Guyon a assuré les promoteurs de tout l’appui de la municipalité à ce projet.

Le projet architectural, sous la maîtrise d’oeuvre de l’architecte Paul Phelouzat, n’est pas encore figé, « mais reprendra des thèmes du Val de Loire », a précisé Bernard Huet, président du conseil de surveillance du groupe. Le permis de construire est en cours de préparation et doit être déposé dans les prochains mois pour l’ouverture d’une première tranche au plus tôt au printemps 2005.

Quatre autres programmes à l’étude

A terme, le site doit compter 70 salariés. Ce programme est évalué entre 25 et 30 millions d’euros et sera commercialisé par la filiale Météor Patrimoine. Il s’adressera, pour la partie hébergement, aux particuliers à la recherche d’investissements présentant des avantages fiscaux, Météor conservant l’exploitation des logements. Seuls les espaces communs seront financés par le groupe et des investisseurs institutionnels (environ 30 %).

En 2001, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros pour un résultat net de 10 %. Christophe Huet évoque également, sans autre précision, la mise à l’étude de quatre autres programmes en bord de Loire, en Dordogne, en Normandie et à Lyon.

DESSIN :

Il s’agit de construire

une activité d’hôtellerie sous la forme de cottages distribués autour d’un plan d’eau, d’un espace de congrès et d’un centre de remise en forme.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X