Gestion

Indices d’usure à repérer pour épargner ses pneus

Mots clés : Coûts et prix - Produits et matériaux

Consommable. La dégradation du pneu est un phénomène normal pour un produit qui reste un consommable. Mais elle donne des indices sur le fonctionnement de la machine et des idées pour prolonger la vie de ses pneumatiques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Les coupures

Les coupures qui apparaissent sur la bande de roulement sont le résultat du passage sur un objet contondant qui, dans le cas d’un engin de chantier, est le plus souvent une roche.
• Une entaille témoigne du passage sur une pierre isolée, d’une nature différente de celles environnantes, du type silex, par exemple.
• Le coupassage désigne l’ensemble des petites coupures qui provoquent l’usure générale. Si le coupassage est trop rapide, il faut diminuer un peu la pression du pneu. Plus généralement, cela provient d’une inadéquation de la gomme à la nature du terrain. En effet, les pneus de génie civil sont soit adaptés aux sol meubles et boueux, soit au terrain rocheux. Il est conseillé à un terrassier de posséder deux montes de types différents et d’en changer selon la nature du sol rencontré.

ENCADRE

Les blessures au flanc

Le flanc d’un pneu ne subit pas de contraintes et ne doit présenter aucune blessure. Si cela est cependant le cas, deux cas de figure se présentent :
• Un seul engin abîme ses flancs, pas les autres. Cela provient sûrement de la conduite du chauffeur. Regarder où il passe et où il frotte.
• Tous les engins sont concernés. C’est un problème d’ornières. Les pneus s’y enfoncent trop profondément et frottent sur les côtés. Il est temps de faire passer une niveleuse pour entretenir les pistes ou le carreau.

ENCADRE

L'échauffement

Échauffée, la gomme change d’aspect, devient plus noire, brillante et cassante, comme de la bakélite. Quand ces symptômes apparaissent à l’extérieur, il est trop tard : l’intérieur du pneu est déjà fortement dégradé. Il faut immédiatement en changer car les nappes se sont probablement décollées et le pneu est dangereux. Les deux causes provoquant un échauffement sont :
• Une sous-pression. Il n’y a pas assez d’air pour supporter la charge. La gomme subit trop de contrainte et s’échauffe.
• Le non-respect du TKPH. Chaque pneu se caractérise par un TKPH (tonnes par kilomètre par heure) précisant sa charge supportable et ses capacités de roulement. Le pneu s’échauffe si la charge est trop élevée pour lui, ou si les durées de cycle lui imposent de rouler trop longtemps ou trop vite.

ENCADRE

Le faciès d'usure

L’usure normale doit être régulière sur la bande de roulement. Si ce n’est pas le cas, la raison en est la suivante :
• Seul le centre est usé : le pneu est surgonflé.
• Seuls les bords sont usés : le pneu est sous-gonflé.
• Un côté est plus usé que l’autre : la roue n’est pas droite. Il faut en régler la géométrie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X