Actu

Indépendance et interdépendance

Ils auraient « de meilleures performances que le marché », ils seraient « plus proches de leurs clients »… C’est peu dire que les groupements et coopératives, qui composent le commerce associé, sont fiers de leur modèle et le défendent. Sans jamais oublier, c’est de bonne guerre après tout, de glisser quelques tacles bien sentis au modèle concurrent – les intégrés.

Au-delà du chauvinisme, il faut bien constater, au fil des 8 pages que Négoce consacre à analyser le dynamisme des groupements, que les résultats sont là, et que les centrales déploient une panoplie toujours plus importante de services.

Certes, la vocation première des groupements – permettre à des indépendants de bénéficier de meilleures conditions d’achats -demeure. Elle se renforce même, à en juger par la course à la taille critique, qu’elle soit intergroupement ou à dimension européenne et...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 425 du 29/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X