Actualité

Immobilier Les perspectives prometteuses du logement étudiant

« Les perspectives sur le marché du logement étudiant sont très favorables », souligne une étude que vient de présenter CB Richard Ellis (CBRE) qui met en avant la pénurie d’offre, la sécurité d’investissement (les risques d’impayés et de vacance sont estimés à moins de 2 %), la rentabilité du placement (de 5,5 % à 7 % en fonction des zones géographiques) et l’environnement réglementaire incitatif. « Le logement étudiant apparaît comme un produit particulièrement attractif et peu sensible à la conjoncture et tend à devenir une classe d’actif à part entière », souligne CBRE.

Le parc global de logements collectifs étudiants peut être évalué à environ 300 000 lits, dont 90 000 lits dans le parc privé. Le parc public (210 000 lits) est constitué de résidences gérées par les Crous, soit en direct (160 000 lits environ dans 600 résidences), soit pour le compte d’organismes HLM (50 000 lits).

Dans les quinze premières villes universitaires françaises, la demande non satisfaite atteint près de 842 000 lits.

A la rentrée 2008-2009, 2 213 057 étudiants étaient inscrits dans l’enseignement supérieur. Sur ce total, environ 60 % quittent le domicile parental pour poursuivre leurs études.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X