Enjeux Space planning

Imaginer l’aménagement de ses futurs bureaux en trois clics

Lancée en avril 2016, Real-Planner, la solution de space planning automatique pour le tertiaire, a déjà séduit plusieurs promoteurs et foncières. « Nous utilisons différents formats de plans (dwg, pdf, rvt… ) pour créer une version en 3D des bureaux à aménager et répondre ainsi rapidement à la question que se posent les futurs occupants : tous les collaborateurs disposeront-ils des espaces nécessaires pour travailler ? », détaille Francesco Amari, directeur commercial et marketing de Realiz3D, la start-up qui l’a mise au point. Les techniciens de l’entreprise ont besoin de quinze jours pour numériser un plateau de 1 500 à 2 000 m² pour un prix compris entre 5 et 10 euros HT/m². A partir de cette visualisation en 3D, un algorithme automatise l’organisation de l’espace en fonction des réglementations en vigueur : taux d’occupation, accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, sécurité incendie, système de désenfumage et évacuation des locaux en cas d’urgence.

Déplacements en immersion 3D. Une fois que le bâtiment ou le plateau a été créé en numérique, le promoteur, la foncière ou le vendeur dispose d’un outil en ligne, accessible v i a une connexion 3G. Il peut y modifier les paramètres en fonction de son organisation de travail : nombre de salles de réunion, quantité de bureaux cloisonnés pour deux, trois ou quatre personnes, open s p ace et espaces de vie souhaités. Chaque plan est ensuite généré en quelques secondes et peut être affiché en plan-masse, en vue orbitale ou en vue piéton. « La personne va alors se déplacer dans les futurs locaux comme sur le Street View de Google », précise Francesco Amari. Les calculs sont réalisés en temps réel par les serveurs de la société afin de faciliter la consultation sur le web.

La sauvegarde des différents paramétrages n’est aujourd’hui possible que par des captures d’écran. Une solution rudimentaire qui sera corrigée dans la deuxième version du programme, attendue pour la fin mars. Parmi les autres développements à venir figure la possibilité de modifier le mobilier. Une option qui intéressera les particuliers pour l’aménagement de leurs logements. Enfin, Realiz3D numérise également les espaces extérieurs afin de faciliter l’appropriation des espaces publics par les usagers lors de nouveaux aménagements et imaginer la démocratie participative 3.0.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X