Matériauthèque

ILE DE NANTES

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Lieux de travail - Produits et matériaux

Pilotée par la Samoa, l’urbanisation de l’île de Nantes se singularise par la densité des opérations. Depuis 2003, des équipements se glissent entre les lots privés, les pépinières d’entreprises ou les logements. Alors que se développent les « expérimentations » (programme 2017-2023), plus d’une centaine de projets sont livrés. Parmi les plus récents, les programmes d’envergure (école des beaux-arts dans une halle Alstom) voisinent avec ceux, modestes, qui comblent les dents creuses des franges de l’île (le Colibri). Certains architectes assument la minéralité de la façade, tandis que d’autres préfèrent l’évanescence d’une treille ou d’une feuille de plastique qui se déploie en double façade. L’ensemble affiche une dominante grise, du blanc au noir.

Et si le recours au bois ou au chaume apporte une tonalité chaude, ces matériaux naturels grisailleront dans le temps. Le mot d’ordre interdisant les couleurs vives offre ainsi une ambiance unitaire, qui n’empêche en rien la diversité créative.

Vous lisez un article de la revue AMC n° 263 du 16/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X