Autres

« Il faut miser sur la formation d e nos vendeurs »

Mots clés : Apprentissages - Industriels du BTP

Philippe de Beco, président du directoire de Socoda depuis dix-neuf ans, place la connaissance clients et la formation du personnel de vente au cœur de la stratégie du groupement. Le multispécialiste, qui fête son 70e anniversaire en 2016, entame un grand chantier de rationalisation de ses systèmes d’information.

Socoda souffle ses 70 bougies ce mois de mars. S’il fallait retenir un seul défi pour votre groupement, quel est le plus important à vos yeux dans les années à venir ?

Nous avons axé notre plan quinquennal 2015-2020 autour d’une idée centrale : replacer le client au centre de nos préoccupations. Si je le formule autrement, la clé de notre développement va passer par la détection des besoins réels de nos clients et l’adaptation de l’offre de notre centrale d’achats à ces besoins

Quelle est votre vision sur l’année 2015 de Socoda ?

En France, à périmètre constant, nous surperformons en sanitaire-chauffage à + 4,71 % (le marché enregistre – 0,2 % en 2015, selon les chiffres de la Fnas, NDLR). En outillage professionnel, nous avons terminé l’année à + 1 %. Ce n’est pas formidable. Mais je suis relativement optimiste pour 2016, car certains gros marchés sont en train de repartir, et cela a un impact sur les grands comptes, qui constituent une part importante de notre portefeuille clients. Je pense à l’automobile, aux chantiers navals, à l’aviation… Dans les autres métiers nous sommes entre 0 et 1 % en termes d’évolution de chiffre d’affaires. Je pense néanmoins qu’il faut mettre la loupe sur le segment de l’électricité, où les adhérents Socoda sont 2 points...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 416 du 10/03/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X