Enjeux Décret tertiaire

Il est urgent d’attendre !

Le fameux « décret tertiaire », publié le 10 mai, impose aux bâtiments existants un audit énergétique complet avant le 1er juillet 2017 et une réduction de leur consommation énergétique de 25 % avant le 1er janvier 2020. Des contraintes « irréalisables » – et 20 milliards d’euros de charges supplémentaires – pour les propriétaires, juge la FFB, qui demande le report de l’application du décret pour permettre « de planifier et réaliser les travaux nécessaires dans des délais réalistes ».

www.lemoniteur.fr/tertiaire2

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X