Solution technique

Humidité en sous-sol des bâtiments

Le constat

Les infiltrations se manifestent sous diverses formes, depuis de simples traces d’humidité ponctuelles sur la face intérieure des murs périphériques ou à la jonction entre murs périphériques et dallage, jusqu’à l’inondation totale du sous-sol.
Ce type de désordre concerne notamment les sous-sols réalisés en maçonnerie de petits éléments, et principalement les maisons individuelles.

Le diagnostic

L’absence d’ouvrage

Les locaux destinés à être aménagés (atelier, buanderie, pièces habitables) doivent être protégés par des murs étanches et traités avec des complexes adaptés à cette fonction. Les locaux restant à l’état de cave peuvent tolérer des traces d’humidité, et les murs devront seulement être traités par un revêtement imperméabilisant.
• Cuvelage non prévu ni réalisé, alors que le niveau de la nappe phréatique est susceptible d’être supérieur à celui du dallage ;
• Cuvelage non prévu ni réalisé, alors que d’importants ruissellements d’eau souterrains sont susceptibles d’atteindre le sous-sol ;
• Drainage périphérique non prévu ni réalisé, alors que des eaux souterraines ou de ruissellement sont susceptibles de s’accumuler contre les murs de sous-sol.

Le mauvais choix des revêtements extérieurs

• Emploi de revêtements inadaptés sur la face extérieure des murs périphériques. Une...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 349 du 11/03/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X