Architecture

HÔTEL DE LA MONNAIE PARIS VIE

Mots clés : Artisanat - Hôtels et pensions de famille

La Monnaie de Paris, conçue au XVIIIe siècle par Jacques-Denis Antoine, a été restaurée et métamor phosée par Philippe Prost. Elle ouvre désormais au public ses collections et dévoile les précieux savoir-faire de ses artisans aux mains d’or.

Chef-d’œuvre de Jacques-Denis Antoine, l’hôtel de la Monnaie figure parmi les grandes architectures parisiennes mal aimées.

Construit de 1771 à 1775 sur la rive gauche de la Seine, il exprime sa fonction régalienne par une façade monumentale, altière mais un peu froide. Chargé de la frappe des monnaies du royaume puis de la République, il a dû également protéger ses ateliers des regards indiscrets par une relative fermeture.

En 1973, l’Etat décide de déménager la production des pièces courantes à Pessac, près de Bordeaux. Et après 1976, seules restent sur place les créations d’exception, les bijoux, les médailles et les fontes d’art. Le départ des activités industrielles laisse une partie des locaux vide. Le destin de l’hôtel se joue dans ces années-là : un emplacement aussi prestigieux à deux pas de la pointe aval de l’île de la Cité, presque en face au Louvre, ne peut qu’intéresser les investisseurs privés. Pourtant, en 2007, la Monnaie devient un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) et son PDG, Christophe Beaux, amorce une métamorphose profonde.

Restructurée, l’entreprise réalise ses premiers bénéfices dès 2008, étend ses activités à l’international en 2010 – aujourd’hui l’établissement bat monnaie pour une quarantaine de pays et développe des activités culturelles.

...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 263 du 16/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X