Textes officiels

Honoraires des syndics de copropriété et loi ALUR

Mots clés : Gestion immobilière - Gouvernement - Métier de l'immobilier - Réglementation

Depuis l’entrée en vigueur de la loi ALUR, les syndics ont augmenté leurs honoraires.

Les syndics justifient cette hausse par l’augmentation des tâches comprises dans le « forfait de base ». Quelles mesures le Gouvernement envisage-t-il de prendre pour éviter tout préjudice aux usagers à ce titre ?

Pour répondre à la demande des copropriétaires de suivre la gestion des fonds confiés au syndic et limiter l’impact financier sur les charges communes, la loi ALUR a rendu obligatoire l’ouverture et la gestion d’un compte bancaire séparé par syndicat dont les honoraires sont compris dans la rémunération forfaitaire du syndic, tout comme les mises à jour de...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 99 du 24/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X