Architecture Technique

Histoire Architectures rosicruciennes

Mots clés : Architecture

Après « Architectures maçonniques », publié en 2006 chez le même éditeur, Maurice Culot et William Pesson s’intéressent aux « Architectures rosicruciennes »… La pensée rosicrucienne apparaît en Europe entre 1614 et 1616, lorsque sont publiés trois manifestes attribués à un certain Christian Rosenkreutz. Ces textes posent les fondations de la fraternité Rose-Croix comme mouvement humaniste mondial. Les Rose-Croix seront à l’origine de réalisations architecturales singulières, qui entendent transposer dans les arts et la pierre, les idéaux de liberté et de fraternité, aussi bien qu’une conception cosmique de l’univers, de la Nature et de ses lois. Tombes, temples ou architectures de papier, fleurissent alors sur tous les continents. Avec Goethe, les auteurs s’interrogent – « Mais qui donc a marié les roses à la croix ? » – et présentent ici un panorama mondial inédit de projets et de réalisations.

William Pesson et Maurice Culot. 21,5 x 23,5 cm, 176 pages, 39 euros. Editions des Archives d’architecture moderne.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X