Régions

Hérault Solatrag élargit son territoire

Mots clés : Entreprise du BTP

L’entreprise de TP Solatrag, basée à Agde (Hérault), se lance dans la réhabilitation. Spécialisée dans les VRD, le génie civil et la métallerie, elle a engagé un plan de formation de 300 000 euros pour adapter les compétences de ses salariés à cette nouvelle activité. Solatrag espère réaliser 25 à 30 % de son chiffre d’affaires sur ce nouveau marché d’ici à cinq ans.

L’activité de réhabilitation sera portée par une nouvelle filiale, Méditrag, basée dans les Bouches-du-Rhône. Car la diversification sectorielle s’accompagne d’une expansion géographique. Souhaitant profiter de la dynamique induite par la construction du laboratoire Iter, à Cadarache, Solatrag a récemment pris pied à Nîmes, via le rachat d’une entreprise de métallerie, et à Pertuis (Vaucluse), où elle a repris une affaire de construction (Tradistamp, devenue Méditrag).

L’établissement nîmois sera bientôt relogé dans un bâtiment de 1 100 m2, mis en chantier courant juillet dans la commune voisine de Marguerittes. Solatrag a aussi engagé fin août la construction d’un bâtiment de 800 m2 à Saint-Jean-de-Védas, près de Montpellier. Cette nouvelle implantation accueillera une partie des activités VRD et métallerie, trop à l’étroit sur le site d’Agde.

Autre piste de développement : Solatrag amorce un partenariat avec une entreprise tunisienne de chaudronnerie, Meri. Ce rapprochement pourrait déboucher, en 2010, sur la création d’une joint-venture spécialisée dans la métallerie et la chaudronnerie.

Solatrag, 205 salariés, vise un chiffre d’affaires de 24 à 25 millions d’euros en 2009 (22 millions en 2008). L’entreprise, indépendante, a la particularité de générer elle-même ses équipes dirigeantes par le biais de RES (rachats d’entreprise par les salariés). Trois opérations de ce type ont déjà eu lieu depuis vingt ans. La quatrième est prévue en 2011. L’actuel P-DG, Jean-Marie Estève, en poste depuis 2004, devrait alors céder sa place à Eric Faviez, directeur de la branche TP.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X