Portrait

Henri Carvalho, propriétaire du domaine de Villandry Le châtelain jardinier

Mots clés : Aménagement paysager - Espace vert

En juin dernier, il a dévoilé sa dernière trouvaille : un jardin du soleil imaginé par son arrière-grand-père Joachim et mis en scène par son cousin, Louis Benech.

«Comment c’est trop beau ! » s’écrit un enfant. Plus loin, une dame interpelle son compagnon devant une plante au beau feuillage argenté et à la délicate fleur blanche. L’étiquette indique « convolvulus cneorum » : « Regarde, on dirait une fleur de liseron ! ». Non loin, deux hommes à l’accent belge méditent devant une menthe poivrée : sa fleur ressemble tellement à celle de la lavande… Décidément, Villandry réserve toujours autant de surprises. Cette année, Henri Carvalho, son propriétaire, a décidé de nous en mettre plein la vue. Avec le paysagiste Louis Benech, il a imaginé un jardin du Soleil qui brille de mille feux.

Des atours Renaissance. Depuis le début du XXe siècle, la famille Carvalho veille sur ce petit bijou tourangeau. En 1906, Joachim Carvallo et son épouse renoncent à leur carrière scientifique pour se consacrer à Villandry. Grâce à la fortune américaine de Madame,...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 314 du 01/11/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X