Détails

Haworth Tompkins cent cinq portraits numériques comme brise-soleil

Primé par le Riba Stirling Prize en 2014, le nouveau théâtre Everyman s’inscrit sur l’emprise du bâtiment originel, entre des édifices du XVIIIe et du XIXe siècle. La préservation de l’histoire de l’ancien théâtre mais aussi de son contexte urbain a, dès le départ, constitué un des enjeux du projet. Dans cette optique, la conception de la façade principale répond à une volonté de continuité. Il s’agissait à la fois d’établir un lien mémoriel avec le passé et de réussir à s’intégrer dans un environnement disparate. Il fallait aussi concevoir un bâtiment faisant office de signal urbain à part entière. Ainsi, la façade est traitée comme une œuvre d’art à l’échelle architecturale. Constituée sur trois niveaux de 105...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 245 du 14/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X