Territoires

Haute-Saône Sopic pave la voie vers son oasis

Rendu fin janvier, l’avis favorable en clôture d’enquête publique dégage – quelque peu – la voie de la société Sopic pour son projet de complexe commercial « Oasis 3 » en périphérie de Vesoul. Sans néanmoins éteindre la contestation locale, donc la probabilité de prochains recours. En tout cas, le promoteur déposera en mars sa demande de permis de construire. Son dossier Oasis 3, basé à Pusey, totalise 14 300 m2 de surfaces de vente, représentant 30 millions d’euros d’investissements, dont 20 millions pour les travaux de construction.

Sopic fait valoir la lutte contre l’évasion commerciale, vers Besançon notamment, et les 300 emplois que le chantier doit mobiliser. L’architecte – le cabinet champardennais Atebat – organise les quatre bâtiments autour d’un parking végétalisé central et de deux bassins d’infiltration des eaux pluviales (760 m2) surmontés d’une passerelle d’accès. Par la place accordée aux espaces verts, le projet entend créer autant que possible la transition avec l’environnement naturel proche

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X