Régions

Haute-Marne Création d’une station touristique

Mots clés : Energie renouvelable - Entreprise du BTP - Tourisme

Le conseil général de la Haute-Marne a choisi le groupement Vinci Immobilier Promotion-Lagrange pour construire puis exploiter à Châteauvillain la partie hébergement du projet Animal’Explora. Celle-ci consistera en une résidence de tourisme de 120 logements T2 et T3 d’une capacité d’accueil de 600 lits, répartis sur un site de 6 ha par îlots de quatre logements espacés de 35 à 40 m en moyenne.

Ces cottages conçus par l’architecte Jean-Louis Faye seront construits quasi exclusivement en bois, sur pilotis, avec des toitures végétalisées afin de faciliter leur insertion dans un environnement forestier. Equipés de panneaux photovoltaïques, ils seront chauffés à l’électricité, provenant à 22 % d’énergies renouvelables.

La circulation sera interdite dans toute la résidence, où des voiturettes électriques seront disponibles.

Le groupement investira une dizaine de millions d’euros dans cette opération pour laquelle une extension est déjà envisagée.

Le conseil général prendra en charge les équipements dédiés aux loisirs : un centre d’affaires pourvu d’un restaurant, une ferme, un camping, un espace aquatique (bassins de nage, spa, hammam.), un pavillon qui servira de bureau des guides, de relais de chasse et de relais vélos, un parc aventure, un parc animalier, un plan d’eau et d’autres aménagements divers.

Environnement forestier

Le conseil général consacrera 35 millions d’euros à ce projet, dont il assure la maîtrise d’ouvrage depuis 2003 et pour lequel il est assisté du groupement Kanopée-SFP & A-Girus-Service Public 2000. itué sur la commune de Châteauvillain, Animla’Explora développe un concept de séjour familial au plus près de la nature et des animaux. Il prendra place au cœur d’un espace forestier de 280 hectares, dit parc aux daims en raison des cervidés qui y vivent en liberté.

Les procédures relatives aux marchés publics de travaux seront lancées en 2010. Le chantier s’étalera du printemps 2011 à l’hiver 2013, pour une ouverture au public prévue au printemps 2013.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X